Conseils de plantation

UN ROSIER N EST PAS UNE RONCE !

Planter votre rosier dans un trou un peu plus grand que le volume du pot ,dans un sol travaillé , avec très peu de terreau ( de la “bonne terre” suffit !) 

Arroser le abondamment, au moins un arrosoir de 10 litres par jour car il a besoin de beaucoup d' eau. Contrairement aux préjugés, trop d' eau ne lui portera pas tort , bien au contraire !

Le rosier est une plante qui a besoin de beaucoup de nourritures (engrais chimique ou organique) pour s'épanouir  normalement. Chaque floraison l' épuise et s' il y a un manque d'engrais, on va vite à la catastrophe !

 

Y apporter un engrais chimique ou organique en février et en juin pour les rosiers plantés au jardin 

Dans le cas de rosiers conservés en pots pendant plusieurs années , je conseille de les nourrir autrement. Il faut travailler avec un engrais liquide (bouteille d'un litre engrais universel ,en vente dans tous les commerces) et  lui en apporter tous les 15 jours avec l' eau d'arrosage. Ce sont des engrais très complets et très rapidement assimilables. Le résultat sera grandiose.

Un rosier bien nourri sera plus vigoureux et plus résistant aux maladies et gardera sa couleur tout au long de la saison.

N' hésitez pas à m' appeler pour tout problème rencontré avec vos rosiers . Il existe des solutions rapides , simples et pas chères et je serai heureux de vous les faire partager.

   L OIDIUM , deuxième maladie du rosier.

 

   Elle apparaît avec la chaleur et l ' humidité.

 

   Traitez avec du bicarbonate de soude (5 g par litre d' eau) comme pour la tache noire.

 

       Le MARSONIA ou tache noire du rosier. Cette maladie, sans gravité pour le rosier, provoque une chute rapide des feuilles.

 

Solution en deux étapes:

 

 - traitement au bicarbonate de soude à la dose de 5 g par litre d' eau à ne pas dépasser, additionner à du savon noir ou huile pour le coller à la feuille.

    

 - Mettre un engrais liquide tous les huit jours jusqu' au développement de nouvelles feuilles.